Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 34


Accueil du site > Séminaires > Autres > Scéance publique à l’académie des sciences : les deux lauréats du prix Balsan : Alain Aspect et Pascale Cossart feront une conférence

Scéance publique à l’académie des sciences : les deux lauréats du prix Balsan : Alain Aspect et Pascale Cossart feront une conférence

Mardi 14 Janvier 2014 à 14h30, 23 quai de Conti, 75006 Paris
Académie des sciences - Grande salle des séances

Du débat Bohr-Einstein à l’information quantique : la seconde révolution quantique ?
Alain ASPECT

Chaire Augustin Fresnel à l’Institut d’optique graduate school et École polytechnique

Le débat Bohr-Einstein, initié en 1935 a été relancé par la découverte de Bell qui a montré que l’on pouvait le trancher par l’expérience. En mettant l’accent sur le caractère révolutionnaire de l’intrication quantique, cette découverte a conduit à l’invention de nouvelles façons de traiter ou de transmettre l’information, c’est l’information quantique.

La prise en compte du caractère extraordinaire de l’intrication, ainsi que la possibilité d’observer, isoler et contrôler des objets microscopiques uniques —ce qui n’était absolument pas envisageable pour les pères fondateurs— conduisent aujourd’hui à parler de "seconde révolution quantique.

La bactérie pathogène Listeria monocytogenes : Un système modèle et une référence
Pascale COSSART

Unité des Interactions Bactéries-Cellules, Institut Pasteur, Paris ; Inserm U604 ; INRA USC2020

La bactérie Listeria monocytogenes est une bactérie de l’environnement qui peut contaminer les aliments et engendrer des infections alimentaires graves qui se manifestent par des gastro-entérites, des méningites et des accouchements prématurés chez la femme enceinte. Depuis 25 ans, nous étudions l’infection par cette bactérie intracellulaire et essayons de comprendre les puissantes stratégies que ce pathogène a développées pour envahir des cellules qui sont normalement non phagocytaires, pour s’y multiplier en échappant aux défenses de l’hôte, pour se disséminer dans les tissus et traverser des barrières telles que la barrière intestinale ou la barrière foeto-placentaire. C’est toute une panoplie d’adaptations, de mimétismes et de ruses ( !) que certaines autres bactéries partagent et que nous discuterons. En étudiant l’infection par Listeria, nous avons découvert de nouveaux concepts en biologie des infections ainsi qu’en biologie cellulaire et en microbiologie.

Post-scriptum :

Contact :
Académie des sciences
Institut de France Service des séances
sandrine.chermet academie-sciences.fr