Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 34


Accueil du site > Appels à projets Nouveau 2016 > Appel à projets 2015 - Nano-K > Lettre de cadrage

Lettre de cadrage

Fléchage thématique « Nanosciences et Environnement »

Les allocations doctorales sont réservées au domaine des nanosciences et sont focalisées cette année sur le thème de l’environnement, en accord avec les objectifs présentés lors de la labellisation du nouveau DIM Nano-K par le Conseil Régional de l’Ile-de-France.

Actuellement, le développement de recherche innovante dans ce domaine couvre un champ très large et est à même de relever des défis tant écologiques, qu’économiques ou sociétaux. Le DIM Nano-K se place résolument dans cette perspective et encourage via l’AAP 2015 les projets qui intégreront la dimension de « développement soutenable ».

Sans être exhaustif, les principaux domaines visés concernent :

  • Nanomatériaux et nanostructures pour la remédiation environnementale (dépollution de l’air, de l’eau, réduction des émissions de CO2, inhibition de la formation de biofilms),
  • Conception de procédés propres répondant aux normes environnementales avec des objets de taille nanométrique
  • Emergence de nanotechnologies ou de dispositifs intégrant des nanomatériaux qui répondent au concept de développement durable
  • Détection des nanomatériaux d’origine naturelle ou technologique (qualité de l’air, de l’eau, …)
  • Développement de capteurs et d’une métrologie spécifique aux milieux environnementaux avec un très bas seuil de détection (capteurs chimiques et biologiques, tests de diagnostic de type bio-essais, dispositifs portables et embarqués,…)
  • Ecotoxicologie des nanomatériaux et nanostructures, modèles ou issus de produits manufacturés, incluant les phénomènes de transport et de diffusion des nanoparticules
  • Analyse du cycle de vie des nanomatériaux et nanostructures, impact environnemental et évaluation des risques sanitaires d’une pollution par les nanomatériaux
  • Emergence de procédé de détoxification des nanomatériaux et de gestion des déchets issus des nanotechnologies.

A noter que cet appel à projet coïncide avec la 21e Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra en Ile-de-France en 2015. La Région Ile-de-France sera donc sensible, entre autre, aux projets de recherche menés autour de l’Air qui sera la thématique 2015 du Conseil Régional.

Une attention particulière sera portée aux projets de recherches interdisciplinaires, associant de préférence des équipes rattachées à des axes différents du DIM couvrant le champ d’étude le plus largement possible. Les projets interDIM sont également encouragés.

Liste des Domaines d’Intérêt Majeur (DIM) de la Région Ile-de-France pouvant relever du champ thématique « environnement ».

  • 1. Agrosciences, Ecologie des territoires, Alimentation (ASTrEA)
  • 7. Défis analytiques, du concept au système (Analytics)
  • 8. Des atomes ultra-froids aux nanosciences (Nano-K)
  • 9. Développement soutenable (Réseau francilien de recherche sur le développement soutenable (R2DS))
  • 11. Innovation, sciences, techniques, société (IS2IT)
  • 13. Oxydes Multifonctionnels (OxyMORE)

REGLES GENERALES DU DIM — POUR LE DEPOT DES PROJETS DE L’AAP2015

* Toutes les équipes travaillant dans le domaine des nanosciences ou des atomes froids sont éligibles pour répondre à l’appel, à projet (AAP). Les équipes doivent, néanmoins, être recensées pour déposer un projet. Le recensement et le dépôt peuvent se faire simultanément.

* Le DIM Nano-K soutiendra uniquement des projets collaboratifs, c’est à dire entre deux équipes minimum rattachées au DIM, dans deux laboratoires différents. (Les allocataires de bourse seront eux rattachés à un seul laboratoire).

* Le nombre de dépôt de projet AAP2015 de « Petits et moyens équipements » et d’« allocations » est fonction de la taille des équipes :

  • une équipe <= 5 permanents ne peut déposer qu’un projet en tant que porteur
  • une équipe > 5 permanents peut déposer deux projets mais une seule demande d’allocation en tant que porteur Cette règle ne concerne pas les projets de l’axe Sciences et Société (N&S).

* Une équipe <= 5 permanents, lauréate porteur de projet de l’AAP 2014, ne peut pas déposer de projet d’allocation ou Petits et moyens équipements à cet appel à projet 2015.

* Les projets peuvent être rédigés en français ou en anglais

REGLES SPECIFIQUES DES DOSSIERS « ALLOCATIONS »

Régles Nano-K

Suite à l’annonce d’une baisse du budget de fonctionnement, la Région IdF pourra financer dans le cadre du DIM Nano-K, de l’ordre de 4 thèses et 3 post-docs (à titre indicatif). Nous invitons les porteurs de projet à lire attentivement les consignes qui ont été retenues cette année pour la sélection des thèses et des post-docs.

Dans le domaine des atomes froids, vous pouvez demander des allocations post-doctorales. Celles-ci seront sur 12 mois et nécessitent le CV du candidat dans le projet.

Dans le domaine des nanosciences, cette année les allocations sont fléchées sur le thème de l’environnement en accord avec les objectifs présentés lors de la labellisation du nouveau DIM Nano-K par le Conseil Régional de l’Ile-de-France. Vous pouvez demander :

  • des allocations doctorales sur 36 mois. ou
  • des allocations post-doctorales, sur 12 mois. La présentation du CV du candidat dans le dossier est fortement recommandée.

Régles CRIF

Les allocations sont financées à 100% par la Région et ne sont pas cumulables avec un autre mode de financement (autre allocation de recherche, bourse CIFRE…). Les missions d’enseignement et de diffusion de la culture scientifique sont néanmoins admises, à condition d’être incluses dans le contrat doctoral pour les allocations doctorales.

Allocations doctorales brute chargée est à hauteur de 2 700€ mensuel pour une durée maximale de 36 mois + une enveloppe plafonnée pour des frais de formation et autres frais relatifs aux besoins du doctorant soit une subvention totale de :

  • 102 200€ (allocation 97 200€ + enveloppe 5 000€) sur 36 mois
  • 68 000€ (allocation 64 800€ + enveloppe 3 200€) sur 24 mois

Allocations post-doctorales brute chargée est à hauteur de 4 150€ mensuel pour une durée maximale de 18 mois + une enveloppe plafonnée pour des frais de formation et autres frais relatifs aux besoins du doctorant soit une subvention totale de :

  • 76 950€ (allocation 74 700€ + enveloppe 2 250€) sur 18 mois
  • 51 300€ (allocation 49 800€ + enveloppe 1 500€) sur 12 mois

Il n’y a pas de critère de nationalité ou d’âge des candidats. Si un candidat à une allocation doctorale a plus de 30 ans ou si un candidat à une allocation postdoctorale a plus de 35 ans, un parcours professionnel atypique (expérience professionnelle hors post-doc par ex.) doit être justifié.

Le laboratoire d’accueil et, pour les doctorants, l’école doctorale, doivent être localisés en Ile-de-France.

L’embauche des candidats doit intervenir :

  • Au plus tard le 31 décembre 2015 pour les allocations doctorales ;
  • Au plus tard le 1er juin 2016 pour les allocations post-doctorales, avec une identification du candidat au plus tard le 1er mars 2016.

Règles spécifiques aux allocations doctorales :

  • La durée des allocations doctorales de la Région est de 36 mois sauf pour les candidats inscrits en 2e année à la rentrée 2015 pour lesquels l’allocation peut être ramenée à 24 mois.
  • Tous les candidats devront être titulaires d’un master 2, d’un DESS, d’un DEA ou équivalent et être inscrits en 1re ou en 2e année de doctorat à la rentrée universitaire 2015-2016 dans une école doctorale francilienne.
  • Sont exclus les candidats titulaires d’un doctorat ou ayant été inscrits en doctorat dans une autre Ecole Doctorale.
  • Les allocations doctorales régionales sont compatibles avec le contrat doctoral.

Règles spécifiques aux allocations postdoctorales :

  • La durée maximale des allocations post-doctorales est de 18 mois.
  • Sont éligibles aux allocations post-doctorales les titulaires d’un doctorat, candidats à un premier contrat de recherche post-doctoral en France après la soutenance de la thèse.
  • Le laboratoire d’accueil doit être différent de celui où le candidat a réalisé son doctorat.

REGLES SPECIFIQUES DES DOSSIERS « MANIFESTATIONS »

Régles CRIF

  • Les manifestations scientifiques doivent se tenir en Ile-de-France.
  • Pour être éligibles à l’appel à projets de l’année 2015, elles doivent avoir lieu entre le 15 septembre 2015 et le 31 décembre de l’année 2016.

REGLES SPECIFIQUES DES DOSSIERS « PME »

Régles CRIF

  • Sont éligibles les équipements ou ensemble d’équipements dont le montant total est inférieur à 200 000 euros.
  • Le taux d’intervention régional est plafonné à 66% par projet.
  • Le montant du soutien demandé au DIM Nano-K ne pourra excéder 40.000,00€
  • Les dépenses éligibles sont les achats d’équipement. Ne sont pas éligibles au titre de PME les fluides, les consommables de laboratoire et les matières premières.
  • Les dépenses liées au soutien de la Région IdF et au co-financement ne devront être réalisées qu’après la date de décision de la commission permanente de la Région IdF.
  • La justification de la réalisation totale du projet et donc de la dépense du montant total de l’équipement annoncé. Le montant de la subvention régionale sera révisé en proportion du taux d’exécution du projet.

REGLES SPECIFIQUES DES DOSSIERS « MI-LOURDS »

Régle Nano-K Lettre d’intention à transmettre par mail à nano-k-gestion univ-paris-diderot.fr avant le 16/02/2015

Régles CRIF

  • Sont éligibles les équipements ou ensemble d’équipements dont le montant est compris entre 200 000€ et 5 000 000€ HT.
  • Le taux d’intervention de la Région IdF est plafonné à 66% par projet
  • Les dépenses liées au soutien de la Région IdF et au co-financement ne devront être réalisées qu’après la date de lancement de l’Appel à projets.
  • Cet AAP fait l’objet d’une procédure et d’un calendrier spécifiques communs aux DIM. 
  • Les dossiers de dépôt des projets « mi-lourds » doivent être signés par le porteur du projet et par le représentant légal (Direction ou Présidence) de l’établissement porteur du projet (exemple, par le Délégué Régional pour le CNRS, ou le Président de l’Université, …).