Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 58


Accueil du site > Prix et distinctions > Prix Irène Joliot-Curie

Prix Irène Joliot-Curie

Le Prix Irène Joliot-Curie a créé en 2001 par le ministère chargé de la Recherche. Il est organisé, depuis 2004, en partenariat avec la Fondation d’entreprise EADS pour la recherche et avec le soutien de l’Union européenne.

Ce prix a pour objectifs de récompenser les actions visant à favoriser la présence des jeunes filles dans les études scientifiques et techniques, de promouvoir la place des femmes dans le monde de la recherche en France et de mettre en valeur leurs parcours professionnels exemplaires tant dans la recherche publîque que privée.

Il s’adresse aux associations, médias, entreprises, ONG ou personnes qui mènent en France des actions concourant à ces objectifs.

Le Prix Irène Joliot-Curie 2009 comporte 4 catégories :

  • La catégorie « Femme scientifique l’année » récompense une femme ayant apporté une contribution personnelle remarquable dans le domaine de la recherche publique ou privée. Toute personne physique qui mène en France une activité de recherche ou en lien avec la recherche, entrant dans le cadre de cet appel, peut concourir à ce prix.
  • La catégorie « Jeune femme scientifique » met en valeur et encourage une jeune femme qui se distingue par un parcours et une activité exemplaires. La catégorie « Parcours femme d’entreprise » récompense une femme qui a su mettre son excellence scientifique et technique au service d’une carrière vouée à la recherche en entreprise ou qui a contribué à créer une entreprise innovante.
  • La catégorie « Mentorat »distingue une personne physique ou morale à l’origine d’une initiative remarquable d’accompagnement d’une ou plusieurs jeunes femmes dans leur cursus de jeunes chercheuses ou le début de leur carrière scientifique.

Les 4 lauréates 2009 : Mme Evelyne d’Auzac, Mme Malika Haimeur, Mme Michèle Leduc, MlleVirginie Bonnaillie-Noël, avec Mme Valérie Pécresse et Mr Louis Gallois

Post-scriptum :

Irène Joliot-Curie est la fille des physiciens Marie et Pierre Curie. Née à Paris en 1897, elle travaille avec sa mère à l’Institut Radium à Paris puis se spécialise en physique nucléaire avec son mari Frédéric Joliot. En 1935, ils reçoivent le prix Nobel de chimie pour leur découverte de la radioactivité artificielle. En 1936, Irène est membre du gouvernement du Front Populaire en tant que sous secrétaire d’Etat à la recherche scientifique. Elle participe aussi à la création du commissariat à l’énergie atomique où elle occupe la fonction de commissaire durant six ans.

Durant toute sa vie, Irène Joliot-Curie a œuvré pour donner aux jeunes et en particulier aux jeunes filles toute leur place dans la recherche et les carrières scientifiques, par le biais notamment d’émissions de radio, où on pouvait l’entendre dire en 1938 « Sans l’amour de la recherche, le savoir et l’intelligence ne peuvent vraiment faire un savant ».