Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 28


Accueil du site > Séminaires > LKB > Nouvelle expérience sur les gaz ultrafroids d’ytterbium : Potentiels de jauges artificiels pour des atomes dans des réseaux optiques

Nouvelle expérience sur les gaz ultrafroids d’ytterbium : Potentiels de jauges artificiels pour des atomes dans des réseaux optiques

Séminaire de Jérôme Beugnon

Vendredi 11 décembre 2009, 11 heures dans la salle de réunion du siège de l’IFRAF au 4e étage,du batiment Rataud à l’ENS, 45 rue d’Ulm, Paris.

Résumé

Je présenterai le nouveau projet du groupe condensats de Bose-Einstein. Nous souhaitons construire un nouveau dispositif expérimental pour étudier la physique d’atomes ultra-froids piégés dans un réseau optique en présence d’un potentiel de jauge. Ce potentiel de jauge est artificiellement créé par un laser qui couple de manière cohérente deux états internes de l’atome et permet ainsi de controler la phase imprimée sur la fonction d’onde atomique. Pour des atomes en interaction et soumis à un tel potentiel vecteur artificiel, des phases fortement corrélées de type Hall quantique analogues à celles qui apparaissent pour des gaz d’électrons bidimensionnels ont été prédites. Nous avons choisi pour étudier ces systèmes d’utiliser les propriétés spécifiques de l’atome d’ytterbium.


Dans la même rubrique :