Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 31


Accueil du site > Vie de l’IFRAF > Contrats ERC > Laurent Sanchez-Palencia du Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique est lauréat ERC Starting Grant 2010

Laurent Sanchez-Palencia du Laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique est lauréat ERC Starting Grant 2010

De la localisation d’Anderson aux verres de Bosons, Fermions et spins dans les gaz ultrafroids désordonnés (Projet : AloGlaDis)

Projet : AloGlaDis

Le projet

Le désordre joue un rôle déterminant dans nombre de domaines de la physique de la matière condensée, en particulier la supraconductivité ou le magnétisme. Il donne lieu à des effets surprenants, tels que la localisation d’Anderson ou l’existence de phases verreuses très particulières. La description théorique des systèmes désordonnés se heurte toutefois encore à des difficultés majeures. Ainsi, comprendre les effets combinés du désordre et des interactions entre particules reste l’un des défis les plus difficiles de la physique de la matière condensée. Le projet AloGlaDis se propose d’étudier ces questions dans le cadre des atomes ultrafroids qui offrent des perspectives fascinantes. Il visera à explorer théoriquement comment utiliser ces systèmes remarquablement bien contrôlés pour mieux comprendre les effets du désordre dans les systèmes corrélés, de la localisation d’Anderson à N corps aux transitions métal-isolant dans les systèmes de bosons ou fermions et aux verres de spin.

Le chercheur

Laurent Sanchez-Palencia est ancien élève de l’Ecole Polytechnique et du DEA de Physique Quantique à l’Ecole Normale Supérieure. Son doctorat, soutenu en 2003 sous la direction de Gilbert Grynberg et Jean Dalibard au laboratoire Kastler-Brossel de l’Ecole Normale Supérieure, portait sur la dynamique d’atomes froids dans des réseaux optiques. Après un séjour post-doctoral dans le groupe de Maciej Lewenstein à Hanovre (Allemagne), il est recruté en 2004 comme chargé de recherche à l’Institut d’Optique dans le groupe d’Alain Aspect. Il y a créé en 2006 et dirige depuis lors l’équipe de Théorie des Gaz Quantiques Atomiques. Ses travaux de recherche portent sur les effets du désordre dans les gaz quantiques, en particulier sur la localisation d’Anderson, le magnétisme et les effets des interactions dans les systèmes de bosons ou fermions désordonnés. Il enseigne la Physique Statistique à l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, l’Université Pierre et Marie Curie et l’Institut d’Optique.

Contact

Laurent Sanchez-Palencia
T 01 64 53 33 47