Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 32


Accueil du site > Vie de l’IFRAF > Archives > William Phillips reçoit le titre de Docteur Honoris Causa de l’Ecole normale supérieure

William Phillips reçoit le titre de Docteur Honoris Causa de l’Ecole normale supérieure

A l’occasion de sa venue en France pour recevoir le titre de docteur Honoris Causa de l’Ecole normale supérieure, William Philips a rencontré plusieurs scientifiques du département de physique.

William Phillips est chercheur au National Institute of Standards and Technology (NIST) près de Washington, il a obtenu le prix Nobel de physique en 1997 avec Steven Chu et Claude Cohen-Tannoudji pour ses travaux sur le refroidissement laser. L’ampleur des travaux scientifiques de William Phillips est impressionnante. Il montra expérimentalement, en 1988, que le refroidissement d’atomes par laser est beaucoup plus efficace que ne le prévoyaient les théories de l’époque, à cause de mécanismes insoupçonnés, comme l’effet Sisyphe. Ceci permit un développement considérable du domaine des atomes froids, et facilita grandement l’obtention des condensats de Bose-Einstein en 1995. William Phillips et son équipe ont alors activement contribué à explorer la physique des condensats, depuis la formation de solitons gris ou de tourbillons quantiques jusqu’à l’étude des gaz de Bose bidimensionnels, en passant par l’optique atomique et l’interférométrie, la métrologie, les lasers à ondes de matière, le calcul quantique et la transition de Mott avec des atomes froids dans un réseau.
Professeur invité à l’ENS en 1989-1990, au Laboratoire Kastler Brossel, il a participé aux expériences sur les atomes froids, et a tissé des liens durables avec plusieurs membres du Laboratoire. En novembre 2010, il a reçu le titre de Docteur Honoris Causa de l’ENS. À cette occasion s’est tenu, le 16 novembre, au 45 rue d’Ulm, le symposium Facets of quantum physics at ENS, avec des exposés de William Phillips et de chercheurs de l’ENS en physique quantique.

Programme du symposium « Facets of quantum physics at ENS »

  • introduction par Claude Cohen-Tannoudji
  • William D. Phillips : Spinning atoms with light : a new twist on coherent de Broglie-wave optics.
  • Christophe Salomon (LKB-ENS) : Fram ultracold Fermi gases to neutron stars.
  • Sébastien Balibar (LPS-ENS) : Quantum plasticity and supersolidity.
  • Michel Brune (LKB-ENS) : Quantum measurement and decoherence with trapped photons.
  • Gwendal Fève (LPA-ENS) : Single electron experiments in ballistic quantum conductors.

  • LKB -> Laboratoire Kastler Brossel
  • LPS -> Laboratoire de Physique Statitique
  • LPA -> Laboratoire Pierre Aigrain

Voir en ligne : Toutes les photos de la journée

Post-scriptum :

Photos : Jean-François Dars


Avec Claude Cohen-Tannoudji et Christophe Salomon - 69 ko

Avec Michèle Leduc et juliette Simonet - 90.5 ko

Dans l’équipe de Fabrice Gerbier - 75.9 ko

Présentation par Claude Cohen-Tannoudji - 904.3 ko