Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 36


Accueil du site > Appels à projets Nouveau 2016 > Appel à projets 2011 > Appel à projets 2011 > Les allocations postdoctorales

Les allocations postdoctorales

Date limite de dépôt des dossiers :

1er mars 2011 minuit

sous forme électronique à tarquis lkb.ens.fr.

  • Les allocations sont financées à 100% par la Région et ne sont pas cumulables avec un autre mode de financement. Les missions d’enseignement et de diffusion de la culture scientifique sont néanmoins admises. Les organismes gérant les allocations de recherche bénéficieront de 4150 euros mensuels (bruts chargés) pour une allocation postdoctorale, Le montant net versé aux allocataires sera à minima de 2100 euros net mensuels.
  • Le financement régional couvre également dans la limite de 1500 € par an par allocation post-doctorale, des actions destinées à améliorer les conditions de réalisation du travail de recherche (frais de formation, participation à des colloques, frais de déplacements, traductions et publications, etc.). Ainsi, le montant maximal de la subvention perçu par l’organisme employeur sera donc de 51300€ sur 12 mois par allocation postdoctorale. NB : L’achat d’ordinateur n’est pas éligible au titre du financement de ces actions.

Critères d’éligibilité :

Pour être éligibles, les candidats doivent répondre aux critères suivants :

  • Il n’y a pas de critère de nationalité ou d’âge des candidats. Si un candidat à une allocation postdoctorale a plus de 35 ans, un parcours professionnel atypique (expérience professionnelle hors post-doc par ex.) doit être justifié.
  • Le laboratoire d’accueil doit être localisé en Ile-de-France.
  • L’embauche des candidats doit intervenir au plus tard le 1er juin de l’année 2012 pour les allocations post-doctorales.

Règles spécifiques aux allocations postdoctorales :

  • La durée maximale des allocations post-doctorales est de 12 mois.
  • Sont éligibles aux allocations post-doctorales les titulaires d’un doctorat, candidats à un premier contrat de recherche post-doctoral en France après la soutenance de la thèse.
  • Le laboratoire d’accueil doit être différent de celui où le candidat a réalisé son doctorat.

Le dossier de candidature

Les propositions émanent de chefs d’équipe qui présentent un candidat et un projet de recherche (indiquer l’axe de recherche dans lequel s’inscrit le projet). Le dossier (en anglais) comporte :

  • un CV du candidat avec sa liste de publications
  • un projet de recherche (3 pages maximum) indiquant l’adéquation du candidat au projet.
  • des lettres de recommandation éventuelles pour le candidat.
  • l’intérêt pour la Région Ile-de-France : impacts, valorisation, collaborations (10 lignes maximum).