Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 71


Accueil du site > Prix et distinctions > Julien Laurat (LKB) nommé Membre Junior de l’IUF

Julien Laurat (LKB) nommé Membre Junior de l’IUF

Sa nomination prononcée pour une durée de 5 ans prendra effet au 1er octobre 2011

Julien Laurat, enseignant-chercheur au Laboratoire Kastler Brossel, a été nommé Membre Junior de l’Institut Universitaire de France (promotion 2011).

Après des études d’ingénieur à l’Institut d’Optique-Graduate School, Julien Laurat a effectué sa thèse au Laboratoire Kastler Brossel sous la direction de Claude Fabre. Ses travaux ont porté sur la génération d’intrication à l’aide d’oscillateurs paramétriques optiques (2004).

Il a ensuite rejoint l’équipe de Philippe Grangier à l’Institut d’Optique où il a étudié la réalisation d’états ‘Chat de Schrödinger’ optiques. Puis il a effectué un postdoctorat dans le groupe de Jeff Kimble au California Institute of Technology.

Ses travaux se sont centrés sur l’interaction lumière-matière au niveau quantique et ont permis d’interfacer des ensembles d’atomes et des photons uniques. Il a démontré les premières versions de réseaux quantiques élémentaires.

Julien Laurat a été recruté au Laboratoire Kastler Brossel en 2007 comme Maitre de Conférences de l’Université P. et M. Curie. Depuis, il travaille au sein de l’équipe Optique Quantique sur la distribution et le traitement quantique de l’information dans le régime des variables continues.


Un article de Julien Laurat a été sélectionné comme « Editor’s suggestions » et présenté dans APS Physics sous la forme d’un Synopsis « The quantum side of detectors ».

Reference : V. D’Auria, N. Lee, T. Amri, C. Fabre, and J. Laurat, Quantum decoherence of single-photon counters, Phys. Rev. Lett. 107, 050504 (2011)

Contact :

  • Julien Laurat, julien.laurat upmc.fr
  • Claude Fabre, claude.fabre upmc.fr

Post-scriptum :

L’Institut universitaire de France, organisme « sans murs », a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité. Il a été créé en 1991 pour permettre que l’activité scientifique d’enseignants chercheurs soit reconnue et encouragée dans leur université d’appartenance.
Chaque membre est ainsi déchargé des deux tiers de son service d’enseignement et bénéficie de crédits de recherche spécifiques versés chaque année à son laboratoire.