Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 24


Accueil du site > Thématiques scientifiques > Axes thématiques verticaux > NanoChimie (NC)

NanoChimie (NC)

Cet axe est géré par C’Nano

Le chimiste a toujours manipulé la matière à l’échelle nanométrique, mais les progrès technologiques dans la caractérisation à cette échelle, et la maîtrise accrue des processus de synthèse l’autorisent aujourd’hui à façonner des matériaux artificiels en contrôlant aussi bien leurs dimensions que leur forme, leur organisation que leurs fonctions. La nanochimie s’appuie donc sur une démarche bottom-up pour élaborer des matériaux à structures hiérarchisées, organisés et texturés sur plusieurs échelles de taille.
« There’s plenty of room at the bottom » prophétisait déjà Richard Feynman en 1959, signifiant par là que l’avenir de la science résidant dans l’échelle nanométrique. Pourtant le chimiste labourait déjà ce terreau depuis des siècles, concevant et fabriquant des matériaux à partir de briques atomiques ou moléculaires. Il peut depuis quelques années visualiser directement ces processus de croissance et d’organisation à l’échelle même des briques de base. Il est donc possible de sonder les propriétés des matériaux à l’échelle intermédiaire entre le « bulk » et l’objet isolé, échelle où de nombreuses propriétés inattendues se font jour.

La nanochimie vise ainsi l’élaboration de matériaux à structures hiérarchisées, organisés et texturés sur plusieurs échelles de taille, à partir de briques moléculaires ou d’agrégats de taille nanométriques, suivant une démarche bottom-up. Nanoparticules, nanotubes, nanofils sont ainsi les éléments constitutifs de mousses sans surfactants, de membranes conductrices transparentes organiques, de films émetteurs de lumière … grâce à la maitrise chimique de leur synthèse, leur forme, leur chimie de surface et leur auto-organisation.

Les équipes de chimistes de C’Nano IdF visent ainsi des applications dans les domaines du diagnostic ou de la médecine, de l’électronique, des nouvelles énergies ou de l’environnement, tout en concevant de nouvelles méthodes de caractérisation pour accéder ex situ et in situ à la structure, la composition, la réactivité des nano-objets et des nanomatériaux

.

Bureau

  • Responsables

Corinne CHANEAC
Professeur des Universités
LCMC, UMR 7574 (CNRS, Université Paris 6)

Serge PALACIN
Chercheur CEA - Directeur du LCSI
SPEC, CEA Saclay

  • Membres

Patrick GUENOUN
Chercheur CEA Saclay
LIONS

Fabien MIOMANDRE
Maître de conférences
PPSM, UMR 8531 - ENS Cachan

Christian SERRE
Directeur de recherche CNRS
Institut Lavoisier

Talal MALLAH
ICMMO, UMR 8182

Christophe PETIT
LM2N, UMR 7070

André-Jean ATTIAS
Chimie des polymères, UMR 7610