Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 21


Accueil du site > Archives > Appel à candidatures pour la direction du laboratoire SYstèmes de Référence Temps et Espace (SYRTE)

Appel à candidatures pour la direction du laboratoire SYstèmes de Référence Temps et Espace (SYRTE)

Noël Dimarq, ancien sous-directeur de l’IFRAF, quitte ses fonctions de directeur du laboratoire SYRTE à l’observatoire de Paris en janvier 2014.
Ci-joint l’appel à candidature pour son remplacement.

La direction du SYRTE est à pourvoir pour une prise de fonction au 1er janvier 2014. Le mandat est de 4 ans renouvelable 2 fois.
Situé à l’Observatoire de Paris, le SYRTE - Systèmes de Référence Temps-Espace - est une unité mixte de recherche (UMR 8630) du CNRS, de l’Observatoire de Paris et de l’Université Pierre & Marie Curie, avec le Laboratoire National de Métrologie et d’Essais comme établissement partenaire. Le SYRTE est aussi un département de l’Observatoire de Paris.
Ce laboratoire est composé d’environ 110 personnes dont un tiers de chercheurs et d’enseignants-chercheurs permanents, un quart d’ITA permanents et un tiers de doctorants et de post-doc.

Alliant recherche fondamentale, recherche applicative et services scientifiques, le SYRTE se place aujourd’hui au premier rang international dans des champs disciplinaires variés :

  • métrologie du temps et des fréquences,
  • interférométrie atomique et capteurs inertiels,
  • systèmes de référence célestes et astrométrie,
  • rotation de la Terre et géodésie spatiale,
  • histoire des sciences, histoire de l’astronomie.

Parallèlement à ses activités de recherche, le SYRTE assure des services nationaux et internationaux. Son pôle de métrologie temps-fréquences correspond au laboratoire national de métrologie LNE-SYRTE, chargé par le LNE de la responsabilité des références nationales de temps et de fréquence et désigné officiellement auprès des instances européennes (EURAMET) et internationales (auprès du BIPM). Il compte également plusieurs services du Service international de la rotation terrestre et des systèmes de référence (IERS) et d’organismes associés.

La pluridisciplinarité du SYRTE se retrouve aussi dans ses compétences transverses et dans la diversité de ses objectifs qui vont de la physique fondamentale jusqu’au transfert industriel. Le laboratoire est reconnu sur la scène internationale dans un large spectre d’activités et de méthodes : instrumentation métrologique et ses applications, traitement et analyse de données, théorie et modélisation, analyse critique d’ouvrages anciens.

Les grands enjeux qui devront être relevés en métrologie dans les prochaines années sont liés aux grands projets spatiaux (ACES/PHARAO, STE-QUEST, GALILEO) et sol (MIGA, REFIMEVE, tests de physique fondamentale).
L’amélioration des horloges optiques et des techniques de transfert de signaux métrologiques continuera à être une forte priorité pour ces projets et dans un contexte de future redéfinition de l’unité de temps du Système International. Le développement de nouveaux concepts d’interféromètres atomiques, de sensibilité ultime ou miniaturisés, est aussi un axe prioritaire de la prospective du laboratoire, avec des objectifs en physique fondamentale, en géophysique et pour les systèmes embarqués.

Le SYRTE continuera à se positionner sur la définition et les raccordements des systèmes de référence, le système Terre-Lune, les catalogues astrométriques optiques (construits dans le cadre de GAIA ou avec de grands télescopes au sol) et leur raccordement aux catalogues radio, et enfin la détermination des fluctuations de la rotation de la Terre et les influences géophysiques. En histoire des sciences, le SYRTE poursuivra ses axes de recherches actuels et développera le nouveau projet « Observations, Mesures, Incertitudes et Modèles » autour du thème des mesures de précision de l’espace et du temps.

Site web du SYRTE : http://syrte.obspm.fr/
Une description du SYRTE est téléchargeable à l’adresse : http://www.obspm.fr/IMG/pdf/presentation-syrte.pdf

Les personnes intéressées par cette fonction sont invitées à prendre contact avec le comité de recherche. Les dossiers de candidatures, comprenant un curriculum vitae détaillé, une notice de titres et travaux ainsi qu’une lettre de motivation devront être adressés par courrier électronique avant le 1er octobre 2013 au président du comité de recherche : François Mignard (francois.mignard oca.eu).

Appel en pdf
PDF - 96.5 ko

Post-scriptum :

Observatoire de Paris - 61, avenue de l’Observatoire - 75 014 Paris – France