Logo ifraf


Claude Cohen Tannoudji

Prix Nobel en 1997 pour le ralentissement et le piégeage des atomes par la lumière laser.

Ses travaux sont à la source des recherches actuelles de l'IFRAF.



Partenaires

ENS
P6
P13
P11
IO
Observatoire
CNRS

Rechercher

Sur ce site

Visiteurs connectés : 170


Accueil du site > Equipes de recherche > Équipes IFRAF > Laboratoire Charles Fabry > Effets du désordre dans les gaz bidimensionnels

Effets du désordre dans les gaz bidimensionnels

Responsable : Thomas Bourdel

  • Expérience avec K – Rb
  • Mélange dégénéré bosons-fermions
  • Interférométrie atomique

Nous étudions la physique des gaz quantiques à deux dimensions (2D) en en présence de désordre. Notre expérience utilise de façon cruciale des potentiels optiques, pour refroidir les atomes par évaporation, pour piéger les atomes à 2D, pour ajouter du désordre à partir d’une figure de tavelure. Nous étudions à la fois la localisation de Anderson et les transition de phase des gaz quantiques en interaction et en présence de désordre.

Photo du dispositif expérimental.

L’ensemble des expériences a lieu au milieu de l’enceinte à vide situé au centre. Deux hublots de 16 cm de diamètre permettent un accès optique important à cette zone.

Schéma du dispositif expérimental.

Les atomes sont piégés au centre de l’enceinte à vide. Ils subissent un fort confinement vertical crée à partir d’une lame de phase 0-π. Le désordre est généré à partir d’une figure de tavelure. Les atomes sont imagés par fluorescence par une camera amplifiée EMCCD.

Responsable : Thomas Bourdel

Autres membres :

  • Alain Aspect, CNRS, Directeur de recherche
  • Philippe Bouyer, CNRS, Directeur de recherche
  • Baptiste Allard, doctorant (jusqu’à Sept. 2012)
  • Thomas Plisson, doctorant (jusqu’à Sept. 2012)
  • Guillaume salomon, doctorant (jusqu’à Sept. 2014)
  • Lauriane Fouché, stagiaire M2
  • Pengjun Wang, postdoc (début Mars 2012)

De gauche à droite : Baptiste Allard, Guillaume Salomon, Thomas Bourdel, Lauriane Fouché, Thomas Plisson


Voir en ligne : Pour en savoir plus